#02 - La Référence Piano

Dernières modifications : 2017-09-05 | 12:34
Un Instrument pour les Gouverner Tous !!

Quoi qu'il arrive sur cette chaîne,
je me pencherai principalement vers un clavier de piano standard 88 touches ( virtuel ) lors des démonstrations.

clavier1.png

Ce n'est pas du favoritisme gratuit !

Le piano offre tout simplement de nombreux avantages vis-à-vis des autres instruments :

- Il possède une tessiture très large

Image

Donc, un nombre important de notes ( 88 ) proprement classées ( si le piano est bien accordé ) par demis-tons.


- Il contient toutes ses notes en unique exemplaire et dans l'ordre

Contrairement à la guitare, par exemple qui peut contenir plusieurs fois la même note à des endroits différents.


- Les notes naturelles et les notes altérées sont représentées par des couleurs différentes ( noir et blanc )

Ces avantages font du piano, l'instrument de prédilection lorsqu'il s'agit de visualiser les concepts harmoniques
( notes, accords, ... )


Il est donc de rigueur de commencer par l'observer un minimum.



Observations :

  • On pourrait dire qu'il "manque" des touches noires à deux endroits : entre la 3e et la 4e touche blanche, et entre la 7e et la 1ère touche blanche lors d'une répétion de la période.

  • Nous constatons naturellement, une période qui se répète sans cesse, semblant pouvoir continuer à l'infini tant vers la gauche, que vers la droite.

clavier2.png
clavier2.png
clavier2.png
Sur le clavier entier, il y a 7 périodes complètes :

  • Une période est composée de 5 touches noires et 7 touches blanches pour un total de 12 touches par période ;

  • A l'extrême gauche du clavier de piano, il n'y a que les trois dernières touches d'une période ;

  • A l'extrême droite, il n'y a que la première touche d'une période ;

     

  •  

 

Nous pouvons à présent commencer à établir les premières conventions :

  1. Tout d'abord, sachez que seules les touches blanches sont nommées et que les touches noires sont considérées comme les 'altérations' de ces touches blanches.


Ainsi, par période, ces touches blanches se nomment de gauche à droite :

DOREMIFASOLLASI

Pour la notation lettrée, ce sera :

CDEFGAB



  1. Les déplacements sur le clavier sont interprétés comme sur une échelle en hauteur :

  • Déplacement vers la droite :

    Monter, Augmenter, Aller plus haut, ...

  • Déplacement vers la Gauche :

    Descendre, Diminuer, Aller plus bas, ...

 

  1. L'écart qui sépare deux touches conjointes ( blanche-noire ou blanche-blanche ), est nommé Demi-Ton (1/2 Ton), il y a donc 12 Demi-Tons (12/2 Tons) par période en comptant celui entre la 12e touche d'une période et la 1ère de la période suivante, soit 6 Tons au total (6/1 Tons).

 

  1. Les altérations :

Pour nommer les touches noires, il suffit d'utiliser le nom d'une touche blanche conjointe, et d'utiliser l'altération qui correspond au déplacement effectué.

  • Monter de la touche blanche à la noire: Dièze '#' (on parle de 'diézer' une note ) ;

  • Descendre de la touche blanche à la noire : Bémol 'b' (on parle de 'bémoliser' une note).

     

Ainsi, chaque touche noire, pourra avoir deux noms.

exemple : Fa Dièze et Sol bémol désignent tous les deux la même touche

Cela s'appelle une équisonnance ou une enharmonie.


Et en fait, dans le système tonal, vous comprendrez vite que toutes les touches, blanches comme noires, peuvent adopter un nom différent en fonction du contexte tonal dans lequel elles se trouvent.

Comments powered by CComment

Search